Construire sa maison : Réglementation sur les termites

La réglementation vise à limiter le risque de dégradation des constructions par les termites et autres insectes xylophages via la mise en place de dispositifs de prévention.

Depuis le 1er novembre 2007, les bâtiments neufs (départements de la Loire atlantique 44 et de la Vendée 85) doivent être protégés des termites par l’utilisation d’éléments en bois à durabilité naturelle ou conférée, et par la mise en œuvre d’une barrière de protection physique ou physico-chimique entre le sol et le bâtiment.

Comment savoir s’il y a un risque « termites » ou pas ?

Il est conseillé de se renseigner auprès de la mairie qui dispose généralement d’informations sur les sites infestés.

Construire sa maison dans une zone contaminée

Utiliser du bois traité ou naturellement résistant aux termites. La méthode la plus simple pour se protéger des termites est d’utiliser du bois traité. Chaque essence de bois ne présentant pas la même résistance à l’égard des termites ou des insectes xylophages en général, il faut choisir les matériaux en fonction de leur utilisation (charpentes, menuiseries,…) et de leur destination (à l’intérieur ou à l’extérieur du bâtiment).

Pour l’utilisation des produits de traitement, des précautions relatives à la sécurité des personnes et à la protection de l’environnement doivent être prises selon les recommandations techniques des fabricants et des professionnels.

Des normes techniques définissent différents niveaux de classes de risques en vue d’adapter les traitements aux conditions d’utilisation des ouvrages en bois (bois toujours sec, bois en contact avec le sol…).

Réaliser un traitement préventif en créant des barrières d’étanchéité.

La création d’une barrière de protection physique, chimique ou physico-chimique continue sous l’assise et dans le pourtour des bâtiments‚ comme la construction de vides sanitaires, permet de limiter l’intrusion des termites souterrains en leur empêchant
tout contact avec les matériaux de construction dont ils se nourrissent.

Plus de renseignement sur la réglementation et la loi : ici

Plus de renseignements sur les termites : ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.