Un ecopass plus accessible – coup de pouce à l’habitat

En proposant un ecopass plus accessible, le Conseil général donne un coup de pouce aux ménages vendéens mais aussi au secteur du bâtiment.

Pour soutenir les Vendéens qui souhaitent devenir propriétaires, le Conseil général a mis en place en 2008 une aide financière à travers le programme écopass. Aujourd’hui, dans un contexte économique plus difficile, le Département élargit les critères de ce programme pour soutenir davantage de Vendéens.

Pour aider les primo-accédants dans leur projet, le Conseil général a déployé, en partenariat avec les communes de Vendée, une aide financière qui a connu un vif succès. Aujourd’hui, en période de crise, il est devenu plus difficile pour les ménages modestes d’acquérir un logement neuf de qualité.

C’est pourquoi le Conseil général modifie les critères de son programme écopass et permet ainsi à davantage de ménages d’être soutenus. C’est aussi un coup de pouce donné au secteur du bâtiment qui est touché de plein fouet par la crise. Pour élargir l’écopass, toutes les par- celles seront désormais éligibles et pas seulement celles dont la superficie est inférieure à 500 m2. Pour encourager la diminution de l’emprise des constructions de logements sur les terres agricoles et ainsi limiter l’étalement urbain, une majoration de 1500 euros sera accordée pour les parcelles de moins de 500 m2.

Des critères de ressources assouplis

Le critère des ressources des ménages évolue également,passant du plafond PLUS au plafond PLS. Ainsi, pour un foyer de deux personnes, le plafond de ressource passera de 26 487 euros à 34433 euros. « Ces modifications devraient, dans les prochains mois, permettre à plusieurs centaines de ménages Vendéens supplémentaires de concrétiser enfin leur projet », conclut Pierre Berthomé, président de l’ADiL.

Renseignements :
contactez la mairie de votre commune ou
contactez l’ADiLE au 02 51 44 78 78

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.